« Le sorceleur, l’épée de le providence – Livre II » de Andrzej Sapkowski

IMG_5280[1]

 

Geralt de Riv, le sorceleur, mène sa mission sans faillir dans un monde hostile et corrompu, dépourvu d’espoir. Sa renommée légendaire n’a d’égales que la peur et la haine qu’il inspire chez ceux qu’il traque sans pitié. Mais sa rencontre avec la petite Ciri, l’Enfant élue, va donner un sens nouveau à l’existence de ce héros solitaire. Geralt cessera-t-il enfin de fuir pour affronter la providence et découvrir son véritable destin?

 

L’avis de Fanny et David

Deuxième tome de la saga et c’est toujours avec autant de plaisir que l’on retrouve les aventures de Geralt le sorceleur. Ce second livre diffère quelque peu du premier; il ne s’agit plus vraiment de nouvelles sans véritable lien entre elles. Ici, il est bien question d’une histoire qui évolue où l’on retrouve certains personnages rencontrés lors du premier livre. Les histoires se mêlent enfin les unes aux autres et prennent pour le coup tout leur sens.

On retrouve avec plaisir Jaskier, troubadour et poète, et Yennefer, la magicienne énigmatique, tous deux personnages importants dans la vie de Geralt. Dans ce volume, on découvre enfin Ciri, l’enfant de la Providence, qui va bouleverser notre héros dans sa vision du monde. La fameuse magicienne Triss Merigold est aussi mentionnée et on espère la retrouver dans les prochaines lectures. Quoiqu’il en soit, l’auteur, grâce à sa magnifique plume, nous met l’eau à la bouche dans le dernier chapitre. La lecture du livre suivant nous appelle…

j'aime à la folie

Géralt, Ciri, Yennefer, Triss, Jaskier

Publicités

Le samedi de Noëly #11

Tous les samedis, Noëly choisit un livre et vous en parle.

Nous sommes samedi, alors Noëly, qu’as-tu choisi aujourd’hui???

IMG_5285[1]
« Léo » de Robert Kraus et José Aruego

C’est l’histoire de Léo, un petit tigre. Il ne sait pas écrire, ni lire, ni parler. Il a l’air tout triste. Léo a une maman et un papa. Et le papa n’arrête pas de le regarder parce qu’il est inquiet. Et un jour, il arrive enfin à écrire, à dessiner et à parler. J’aime beaucoup ce livre parce qu’au début il est triste et à la fin, il est joyeux.

j'aime à la folie

Une belle histoire qui nous rappelle que les enfants ont bien le temps de s’épanouir et qu’il suffit de leur faire confiance pour qu’ils y arrivent.

 

« Fablehaven, le sanctuaire secret » de Brandon Mull

IMG_5265

 

Fablehaven… Depuis des siècles, d’extraordinaires créatures se cachent dans ce refuge secret. Seth et Kendra, les petits-enfants du gardien, découvrent, éblouis, les fées, les géants et les naïades du sanctuaire. Mais aujourd’hui, Fablehaven est menacé par l’avènement de puissances maléfiques. Ainsi commence le combat de Seth et de Kendra contre le mal, pour protéger Fablehaven de la destruction, sauver leur famille… et rester en vie.

L’avis de Louna

J’ai adoré ce livre! Les aventures de Kendra et Seth chez leurs grands-parents sont géniales. J’ai beaucoup aimé les créatures magiques qu’ils vont découvrir. Je trouve que Kendra est très intelligente et gentille. En revanche Seth m’a un peu agacée; c’est souvent à cause de lui que les malheurs arrivent. J’ai tellement hâte de lire la suite… et il y a 5 tomes alors j’ai de quoi faire!

j'aime à la folie

L’avis de Fanny

Nous voici entraînés dans un monde fabuleux où les créatures magiques vivent en paix, paix maintenu par le gardien, le grand-père de Seth et Kendra. C’est justement l’arrivée des deux adolescents qui  va quelque peu bouleverser la vie paisible de Fablehaven. Leurs parents étant obligés de s’absenter, Seth et Kendra vont devoir passer une dizaine de jours chez leurs grands-parents qu’ils connaissent à peine. Mais leur séjour va se révéler des plus intéressants. Ils vont découvrir un monde fabuleux où vivent des créatures magiques et merveilleuses. Mais le calme qui semble régner sur Fablehaven n’est en réalité qu’une apparence car des choses se trament et menacent l’existence même de cet endroit. Les deux personnages principaux, Kendra et Seth se révèlent être les parfais opposés: elle, très sérieuse et pas du tout téméraire et lui, aventurier et quelque peu désobéissant. C’est donc bien entendu à cause de lui qu’ils vont être entraînés dans diverses péripéties. Un roman jeunesse qui se laisse bien lire et qui appelle la lecture des tomes suivants! A suivre donc…

j'aime passionément

 

Endgame – L’appel de James Frey et Nils Johnson-Shelton

Endgame

LE MONDE. MAINTENANT. AUJOURD’HUI. DEMAIN. ENDGAME EST UNE REALITE, ET ENDGAME A COMMENCE. Douze jeunes élus, issus de peuples anciens. L’humanité tout entière descend de leur lignée, choisies il y a des milliers d’années. Ils sont les héritiers de le Terre. Pour la sauver, ils doivent se battre, résoudre la Grande Énigme. L’un d’eux doit y parvenir, ou bien nous sommes tous perdus. Ils ne possèdent pas de pouvoirs magiques. Ils ne sont pas immortels. Traîtrise, courage, amitié, chacun suivra son propre chemin, selon sa personnalité, ses intuitions et ses traditions. Endgame n’a ni règles ni limites. Il n’y aura qu’un seul vainqueur.

L’avis de Fanny

Petit tour à la bibliothèque avant de faire les valises pour une semaine de vacances et je tombe sur ce roman: la couverture est simple mais terriblement efficace et le résumé… incroyable! Voici une histoire comme je les aime; une histoire où l’humanité va sombrer et, où une poignée d’individus vont chercher à la sauver. Même si ça a un goût de déjà vu, je me lance et l’emmène dans ma valise. Mais que j’ai bien fait!!! J’ai adoré!! Il m’a fallu 3 jours pour engloutir les 530 pages mais si il y en avait eu le double cela n’aurait pas été gênant!!

Il n’y a pas de héros dans cette histoires mais douze adolescents, descendants de peuples anciens, choisis pour participer à Endgame lorsque la Terre sera en danger. Depuis des milliers d’années, chaque descendant s’entraîne jusqu’à 18 ans, dans le but de participer à Endgame. Quand cela va-t-il arriver? Nul ne le sait. Alors cette tradition est transmise de générations et générations jusqu’au jour où… Endgame commence. Les douze descendants vont donc partir en quête de clés qui leur permettront de sauver leur lignée et uniquement celle-ci car il ne peut y avoir qu’un seul vainqueur.

On est tour à tour plongé dans la peau d’un joueur avec sa vision d’Endgame et sa personnalité. Leur but est le même mais ils mettent tous en œuvre des moyens différents pour y parvenir. Le suspense est haletant, le ton est juste et l’histoire passionnante. Petit bonus: les auteurs proposent une énigme à résoudre (je n’en ai pas eu le courage car il faut avoir une connexion internet avec différents liens à suivre). Les deux autres tomes sont disponibles et n’attendent que moi! Que j’ai hâte!!

j'aime à la folie

Le samedi de Noëly #10

Tous les samedis, Noëly choisit un livre et vous en parle.

Nous sommes samedi, alors Noëly, qu’as-tu choisi aujourd’hui???

IMG_5274
« Peau de banane » de Lili L’Arronge

J’adore ce livre car il est très rigolo et j’aime bien le titre « Peau de banane »! C’est l’histoire d’Hubert qui mange une banane et il jette la peau par terre. Du coup, il y a une personne qui va glisser dessus et il va y avoir plein de catastrophes: les cochons se sauvent du camion, l’échelle va tomber, la petite fille va s’envoler avec les ballons, la cuisine va prendre feu et même deux personnes vont tomber amoureux! Louna et Timéo aiment aussi beaucoup ce livre et on aime bien le regarder tous les trois.

Vous connaissez « l’effet papillon »? Alors, vous adorerez l’effet « peau de banane »!

j'aime à la folie

Le sorceleur, Livre I – Le dernier vœu, Andrzej Sapkowski

Le sorceleur Livre I

 

A travers les plaines arides et les montagnes escarpées des Royaumes du Nord, un homme avance seul. En ces temps obscurs, il est l’un des rares à ne pas craindre les terribles créatures qui croisent sa route. Car Géralt de Riv est un sorceleur: un mercenaire initié aux secrets d’une ancienne magie. Il suit son propre code de l’honneur dans un monde qui a oublié le sien, avec l’espoir inavoué de réaliser son dernier vœu: retrouver l’humanité.

L’avis de Fanny (et David)

Découvert un peu au hasard de ma librairie préférée, ce livre s’est rapidement retrouvé dans mon panier avec l’idée que ça pourrait plaire à David (et aussi à moi il faut bien l’avouer…). En fait, nous avons passé de nombreuses heures devant le jeu qui est, encore à ce jour, le meilleur auquel nous avons pu jouer ensemble. Alors, retrouver le monde de Géralt à travers ce recueil de nouvelles semblait une belle perspective. Et puis autre bonne nouvelle: ma petite sœur Bouch’ (vous pouvez suivre ses lectures ici) l’avait également chez elle et ce fut donc l’occasion de partager une lecture.

Nous voici donc plongé dans cette histoire qui nous a quelque peu déroutée… Pas vraiment de fil conducteur, pas d’intrigue, pas de suspense… En fait, plusieurs petites histoires s’enchaînent relatant des passages dans la vie de notre sorceleur favori: Géralt de Riv. Déroutant certes, mais très vite addictif et c’est avec un réel plaisir que nous avons englouti les quelques 300 pages (un exploit pour David qui n’est pas vraiment attiré par ce genre de lecture!). Les descriptions sont justes magnifiques et tellement bien écrites; on s’y croirait. Nous avons retrouvé les personnages principaux comme Jaskier et Yennefer et, par la même occasion, nous en avons appris en peu plus sur le fameux lien qui unit notre sorceleur à cette dernière. Ce livre est également rempli d’allusions aux contes traditionnels que l’on connaît bien (« La belle et la bête », « Blanche-Neige » et autres…).

C’est avec plaisir que nous prolongerons cette lecture avec les livres II et III, qui sont d’ores et déjà sur nos étagères et en passe d’être dévorés cet été!

j'aime passionément

00725680

 

« La passe-miroir », La mémoire de Babel – Livre 3 de Christelle Dabos

IMG_4893

 

« Thorn a disparu depuis deux ans et demi et Ophélie désespère de le retrouver. Les indices laissés dans le livre de Farouk et les informations livrées par Dieu mènent toutes à l’arche de Babel, dépositaire des archives mémorielles du monde. Ophélie décide de s’y rendre sous une fausse identité. »

L’avis de Fanny

Troisième et dernier tome sortis de la série la « Passe miroir » et que dire…? Qu’il est dans la lignée des deux premiers? Que je vais compter les jours avant la sortie du quatrième? Que je brûle de savoir ce qui va advenir d’Ophélie et de Thorn? Et de leur monde en général? Vous l’aurez deviné, c’est encore une fois une excellente lecture. Décidément, j’adore la plume de Christelle Dabos: j’aime le monde qu’elle crée avec des mots toujours bien choisis et son univers si particulier; j’aime son sens de la description qui nous plonge si facilement dans ce monde tantôt mystique, tantôt surnaturel; j’aime les personnages qu’elle a imaginés et qui sont aux antipodes des héros que l’on trouve dans les romans adolescents… Bref, je suis fan!!

A savoir si ce troisième tome m’a autant comblée que les deux premiers, la réponse est… OUI !!! Là encore, les relations entre nos deux protagonistes, Ophélie et Thorn, vont évoluer et que de rebondissements!! J’ai attendu jusqu’aux dernières pages du livre pour être totalement comblée et mes heures d’insomnies ont été grandement récompensées… et quelle fin mes amis!!

Elle est loin notre petite Ophélie toute timide, cachée derrière ses lunettes et qu’on entendait à peine. Dans ce troisième opus, elle part à la recherche de Thorn sur l’arche de Babel. Après les mondes d’Anima et du Pôle, nous découvrons Babel, une cité toute aussi renversante que ses murs et plafonds sur lesquels on se déplace. Là encore, Ophélie va devoir surmonter maintes épreuves pour espérer remonter la piste qui la mènera peut-être à celui qu’elle est venue chercher.

Pour ma part, c’est encore une fois un carton plein pour ce troisième tome « La mémoire de Babel » et que le 28 novembre me paraît loin pour connaître enfin la suite de l’histoire.

j'aime à la folie